Notre histoire

1958

Création du club

 

Ce sont les débuts du canoë-kayak en Dordogne. A l'initiative d'Adolpe Tesnière, le Groupe Nautique du Périgord (GNP) voit le jour en 1958, à Périgueux. Cinq ans plus tard, en 1963, le club présente déjà ses premiers athlètes sélectionnés aux Championnats du Monde. En 1969, dix-sept sportifs participent aux Championnats de France, ramenant quatre titres, trois médailles d'or et une de bronze.

1985

Fusion et installation au Moulin de Sainte-Claire

 

L'Association Loisirs Périgord (ALP) naît en 1985. Proposant le même type d'activités sur la ville, les deux associations fusionnent pour devenir l'ALP GNP, la structure actuelle. Le club déplace son siège au moulin de Sainte-Claire (patrimoine historique puis industriel depuis le XIIIe siècle). Le club est dorénavant situé à proximité du centre-ville, sur la rive droite de l'Isle.

2010

Depuis

2015

Descente et course en ligne : le tournant vers deux autres disciplines

Le club s'était orienté vers le slalom pendant plusieurs années, au point de figurer parmi les 50 premiers clubs en France. En 2010, le club de Périgueux se tourne résolument vers deux nouvelles disciplines :

  • la descente de rivière, où Périgueux est propulsé en Nationale 1 entre 2014 et 2017, dans le top 3 des clubs français, alors qu'il était classé à la 200e place sept ans auparavant.

  • la course en ligne, où Périgueux termine en Nationale 3 (65e place).

Périgueux regroupe 160 à 224 licenciés tous les ans, avec de plus en plus de pratiquants en école de pagaie et d'athlètes avec des titres nationaux et internationaux et des sportifs en Pôle Espoir, Pôle France et Liste Ministérielle.

En 2014, le club soutient l'arrivée du Tour de France à Périgueux.

Un club de plus en plus dynamique

L'année de ses 30 ans, le club compte quatre athlètes sélectionnés en Équipe de France en mai 2015. Un mois plus tard, le Sentier Nautique D'une Rive à l'Autre est inauguré. Les rabaskas Vesunna I et II, dont la célèbre tête de proue est usinée par la Socra, sont inaugurés pour l'occasion. Ce même été, les athlètes se distinguent aux Championnats du Monde, ramenant titres et médailles.

Plusieurs projets se succèdent ensuite pour dynamiser le club. En avril 2016, le club adhère à la Fédération Française de Sport Adapté et co-organise quelques mois plus tard les Championnats de France de Sport Adapté à Périgueux. En collaboration avec la CAMI, le club fait participer onze personnes atteintes d'un cancer à l'édition 2016 du Défi Vogalonga, organisé à Venise.

 

Cette même année, Manon Hostens est la première athlète du club à représenter la France aux Jeux Olympiques de Rio, où elle termine à la 12e place en K4. Après avoir porté les couleurs de son pays six ans plus tôt aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour, elle est la première kayakiste de Dordogne à atteindre ce niveau de compétition.

Pour offrir des équipements sportifs modernes et adaptés aux derniers usages, le maire de Périgueux, Antoine Audi, inaugure la fin des travaux de rénovation du moulin de Sainte-Claire en 2017. La base nautique est alors symboliquement renommée "Ado et Mad Tesnière".

En 2018, Périgueux Canoë-Kayak renouvelle l'expérience du Défi Vogalonga. Périgueux Canoë-Kayak participe activement à l'édition 2018 du Marathon Dordogne-Périgord Canoë-Kayak à Castelnaud. Cette année-là, le club diversifie ses activités et ouvre une section de kayak-polo. 

Aujourd'hui, le club compte 657 licenciés et possède un grand palmarès à son actif.

DSC00193.JPG

VIVE LE TOUR

En 2014, trente bateaux du club ont été installés en contrebas de la cathédrale Saint-Front pour transmettre ce message sur les télévisions du monde entier, à l'occasion du contre-la-montre Bergerac-Périgueux.

Périgueux Canoë-Kayak

Base nautique Ado et Mad Tesnière

Moulin de Sainte-Claire

24000 Périgueux

Logo Périgueux Canoë-Kayak

© 2020 Périgueux Canoë-Kayak. Tous droits réservés. | Mentions légales | Plan du site