MANON

HOSTENS

ÉLITE OLYMPIQUE, CHAMPIONNE DU MONDE

a1-25817814-125817814-e1527848058375.jpg

Le kayak me permet de m'épanouir. Chaque jour, je découvre des paysages seulement accessibles par la rivière. Sans oublier la glisse qu'on peut avoir sur l'eau, un pur régal !

Manon Hostens

Naissance

Disciplines

Catégorie

7 juin 1994

Kayak Descente et Course en Ligne

Senior

PALMARÈS INDIVIDUEL

Jeux Olympiques

12e place Course en Ligne K4 - Rio de Janeiro 2016

Jeux Olympiques de la Jeunesse

8e place Course en Ligne K4 - Singapour 2010

Championnats du Monde

1 titre de Championne du Monde Classique en individuel (senior)
1 titre de Championne du Monde Sprint en individuel (senior)

5 titres de Championne du Monde par Equipe (senior)

1 titre de Championne du Monde par Equipe (junior)

1 titre de Vice-championne du Monde Classique en individuel (senior)
4 titres de Vice-championne du Monde Sprint en individuel (2 en senio
r, 1 en U23 et 1 en junior)
3 titres de Vice-championne du Monde par Equipe (senior)


1 médaille de bronze en individuel (senior)
4 médailles de bronze par Equipe (3 en senior et 1 en U23)

Coupe du Monde

1 médaille d’or à la Coupe du Monde de Course en Ligne en K4


1 médaille d’argent à la Coupe du Monde de Course en Ligne en K2 sur 500m


1 médaille de bronze à la Coupe du Monde de Course en Ligne en K4
1 première, 1 seconde et une troisième place à la Coupe du Monde de descente (senior)

Championnats d'Europe

5 titres de Championne d’Europe (3 en senior et 2 en junior)
1 titre de Championne d’Europe Course en Ligne K2 500 m


2 titres de Vice-championne d’Europe senior (1 en individuel et 2 en équipe)


1 médaille de bronze en Course en Ligne K1 sur 500 m

5 médailles de bronze (1 en senior et 4 en junior)

Championnats de France

24 titres de Championne de France (16 en senior et 8 en junior)

1 titre de Championne de France des régions


5 titres de Vice-championne de France (4 en senior et 1 en junior)


6 médailles de bronze (senior)

2 médailles de bronze Elite en K1D 200 m et 500 m

CiFxDwAWsAQfquI.jpg

LE RÊVE SPORTIF

En 2000, son grand-frère, Quentin, reste scotché devant leur écran de télévision pour assister à la victoire de Tony Estanguet aux Jeux Olympiques de Sydney.  Deux ans plus tard, en septembre 2002, il s'inscrit au club de canoë-kayak de Castelnaud-la-Chapelle et entraîne sa soeur avec lui. Leur coach, Pédro, va leur faire découvrir et adorer ce sport de pleine nature.

Pendant toute sa jeunesse, elle pratique une multitude de sports : natation, danse contemporaine, gymnastique, karaté, ski, rugby, basket, badminton, cross, équitation. Elle ne pratique le kayak qu'une heure par semaine, pour le loisir, en parallèle de ses études.

 

Au printemps 2007, elle se sélectionne pour la première fois dans l'Équipe Régionale du Challenge Jeunes Minimes à Bourg-Saint-Maurice. Elle se qualifie ensuite à ses premiers championnats de France ou elle décroche son tout premier titre en descente classique. Parallèlement elle passe les tests pour rentrer au Pôle Espoir de Pau.

En septembre 2009, elle rejoint le club de Périgueux et quitte le cocon familial pour intégrer le Pôle Espoir. L’année qui suit sera très riche en émotions. Au lycée, elle se sélectionne en équipe pour participer au cross national de l’UNSS qui se déroule en Corse. Elle se surclasse dans la catégorie supérieure en kayak et passe avec succès les piges pour se sélectionner en Equipe de France, avec laquelle elle décrochera sa première médaille internationale en Serbie. Elle sera surtout la première kayakiste française a participer l’été 2010, à la première édition des Journées Internationales de la Jeunesse à Singapour. Une belle expérience, prémonitoire pour les années qui suivront. Elle avait tout juste 16 ans !

En 2011, elle quitte Pau pour rejoindre son frère au Pôle France de canoë-kayak à Toulouse. Elle se sélectionne en Equipe de France de Course en Ligne Junior et, la même saison en Equipe de France de Descente Junior. Elle termine avec deux médailles nationales et six médailles internationales en fin de saison.

En septembre 2012, elle passe en catégorie senior. En parallèle de ses études en École de Kinésithérapie pour les sportifs de haut niveau, elle profite de son temps libre pour s’entraîner de manière intensive et décroche plusieurs titres et médailles. En 2014, elle se sélectionne à nouveau en Equipe de France des « moins de 23 ans » pour le Championnats du Monde aux USA et en Equipe de France senior pour le Championnat du Monde et Championnat d’Europe. Elle remporte neuf médailles internationales et quatre médailles aux Championnats de France.

En 2016, elle décide  de passer les piges de CEL pour évaluer son niveau dans cette discipline et se sélectionne en Equipe de France « moins de 23 ans », sans avoir fait de compétition de ligne depuis quatre ans. Elle se sélectionne en Equipe de France de Descente. Elle s’entraîne en ligne en parallèle, passe avec succès les piges de ligne et réussit à se sélectionner dans le K4 Dames pour les Jeux Olympiques de Rio. Une belle expérience, même si les Françaises terminent malheureusement à la douzième place de ces JO.

Déçu, un temps, par cette prestation, Manon n'en ressort que plus forte. Son nouvel objectif reste les Jeux Olympiques de Tokyo puis ceux de Paris. Plus que motivées et un brin revanchardes, les équipières du K4 Dames terminent à la quatrième place lors des Championnats du Monde suivants et premières d'une manche de Coupe du Monde. Ces résultats sont historiques dans le monde du kayak dame français. L'olympiade commence donc sur des bases solides pour Tokyo 2021 et Paris 2024 !

Périgueux Canoë-Kayak

Base nautique Ado et Mad Tesnière

Moulin de Sainte-Claire

24000 Périgueux

Logo Périgueux Canoë-Kayak

© 2020 Périgueux Canoë-Kayak. Tous droits réservés. | Mentions légales | Plan du site