Liste des produits dopants

Liste des produits dopants

LISTE DES PRODUITS DOPANTS PAR NOMS COMMERCIAUX

 &

cf dans « DOCUMENTS » la liste des produits dopants 2011

 

 

LA LISTE DES SUBSTANCES ET PROCÉDÉS INTERDITS, POUR CONNAITRE LES MÉDICAMENTS QUE VOUS NE DEVEZ PAS PRENDRE AVANT UNE COMPÉTITION

 

SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES EN COMPÉTITION :

S6- Stimulants  

S7- Narcotiques  

S8- Cannabinoïdes  

S9- Glucocorticoïdes 

 

SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES EN ET HORS COMPÉTITION :

S1- Agents anabolisants  

S2- Hormones peptidiques, facteurs de croissance et substances apparentées 

S3- Bêta-2 agonistes 

S4- Antagonistes et modulateurs hormonaux

S5- Diurétiques et autres agents masquants  

M1- Amélioration du tranfert d'oxygène 

M2- Manipulation chimique et physique 

M3- Dopage génétique

 

SUBSTANCES INTERDITES DANS CERTAINS SPORTS :

P1- Alcool  

P2- Bêta-bloquants

 

 

 

A PROPOS DE QUELQUES SUBSTANCES DOPANTES...LEURS RISQUES

 

Voici quelques éléments concernant les principales substances interdites. Il ne semble pas nécessaire de s'étendre sur le caractère illicite et dangereux de leur utilisation (voir liste des interdictions), néanmoins, les risques connus aujourd'hui augurent très certainement les dangers de demain (voire les catastrophes...), car nul ne peut connaître les effets à long terme de telles pratiques sur la santé, de surcroît lorsqu'il y a polyconsommation.

 

LES AGENTS ANABOLISANTS :

Il existe trois catégories d'agents anabolisants :

 

Les stéroïdes anabolisants androgènes exogènes : ne pouvant être produits naturellement par l'organisme humain (ex : nandrolone).

Les stéroïdes anabolisants androgènes endogènes : pouvant être produits naturellement par l'organisme humain (ex : le testostérone).

Autres substances possédant une structure chimique similaire ou un des effets biologiques identiques

Ils sont interdits en et hors compétition.

 

Leur utilisation dans le cadre d'une conduite dopante vise à développer la masse musculaire (effet anabolisant), mais également à augmenter la force, la vitesse et la puissance. Ils sont utilisés également pour améliorer l'endurance et la résistance aux charges d'entraînement. Enfin, ils contribuent à un renfort de la volonté et agissent au niveau de la sensation de bien être.

 

LES RISQUES: Atrophie des testicules ; lésions de la prostate ; impuissance (pour les hommes) développement de la pilosité ; perturbation des cycles menstruels (pour les femmes) ; infertilité ; arrêt de la croissance ; cancer du foie ; rupture tendineuse ; déchirure musculaire ; troubles du comportement ; agressivité.

 

 

LES HORMONES PEPTIDIQUES, FACTEURS DE CROISSANCE ET SUBSTANCES APPARENTÉES:

Les produits: Gonadotrophine, hormone de croissance (GH), EPO, insuline.

 

Ils sont interdits en et hors compétition.

 

Elles sont difficilement détectables car fabriquées par l'organisme (voie endogène), et de ce fait, il est difficile de déterminer les quantités de substances provenant de la prise de produits de synthèse (voie exogène).

 

Hormones de Croissance (HGH) : responsable de la croissance du squelette, des organes et des muscles. Elle est utilisée dans le cadre hospitalier pour vaincre le nanisme notamment. Pour certains, à usage répété, elle permettrait indirectement une augmentation de la masse musculaire. Il en résulte une amélioration de la force et de la vitesse de contraction musculaire.

 

LES RISQUES: Croissance anormale des organes ; hypertrophie osseuse ; déformation irréversible des os plats (faciès chevalin) ; hypertension et insuffisance cardiaque ; diabète ; maladie de Creutzfeldt Jacob...

·Erythropoïétine (EPO) : l'EPO est produite au niveau du rein et sa sécrétion stimule, dans la moelle osseuse, la production et la maturation des globules rouges. Elle corrige les anémies sévères, notamment chez les insuffisants rénaux. La prise d'EPO améliore le transport de l'oxygène en direction des muscles, ce qui permet l'augmentation de la durée d'entraînement en repoussant dans le temps la sensation de fatigue. Cela permet également d'augmenter la VO2max, soit l'aptitude de l'organisme à utiliser de l'oxygène au cours de l'effort. La prise d'EPO à pour effet une augmentation du taux d'hématocrite, paramètre nécessaire mais pas suffisant pour certifier un cas de dopage.

 

LES RISQUES: Obstruction des vaisseaux sanguins (due à l'augmentation de la viscosité du sang et à la diminution de la fluidité sanguine) ; arrêts cardiaques pouvant entraîner la mort.

 

 

 

LES BÊTA-2 AGONISTES :

 

Les Bêta-2 agonistes comme le bambutérol ou le clembutérol (usage vétérinaire) agissent en stimulant les récepteurs bêta du système sympathique, provoquant une augmentation de la fréquence cardiaque et un relâchement des muscles bronchiques et utérins. Ils sont également utilisés pour leur vertu anabolisante (à des doses très supérieures aux doses thérapeutiques).

 

Ils sont interdits en et hors compétition.

 

LES RISQUES: Troubles du comportement ; agressivité ; ruptures tendineuses ; déchirures musculaires ; cancer du foie et certaines pathologies cardiaques.

 

Note: Depuis janvier 2010, le salbutamol (ventoline) n'est plus interdit, il peut être utilisé avec une simple déclaration d'usage.

 

 

LES ANTAGONISTES ET MODULATEURS HORMONAUX:

 Les produits: Raloxifène, tamoxifène, formestane (interdit uniquement chez le sportif masculin)...

 

Ils sont interdits en et hors compétition.

 

Les effets sont la modification du profil hormonal.

 

LES RISQUES: embolies pulmonaires, phlébites, prise de poids...

 

 

 

LES DIURÉTIQUES ET AUTRES PRODUITS MASQUANTS:

Les produits: diurétiques (canrénone, chlortalidone, furosémide...), probénécide, succédanés de plasma (albumine, dextran..)

 

Ils sont interdits en et hors compétition.

 

Les diurétiques sont des médicaments favorisant l'excrétion rénale d'ions tels que sodium, potassium... Les produits masquants accélèrent ou retardent l'élimination de substances interdites, par exemple les anabolisants, et permettent ainsi d'avoir des contrôles "faussement négatifs". Ils peuvent également modifier les paramètres hématologiques.

 

LES RISQUES: Déshydratation, les problèmes rénaux, les troubles du rythme cardiaque et l'hyperglycémie, troubles musculaires et digestifs.

 

 

LES STIMULANTS  : 

Ils sont interdits en compétition et comprennent les amphétamines, la cocaïne, le modafinil, les dérivés éphédrinés, les bêta-sympathico-mimétiques ainsi que les substances apparentées par leur structure chimique ou leurs effets biologiques.

 

Ils agissent sur le système nerveux central et favorisent l'état de vigilance. Ces substances accroissent la concentration, l'attention, la confiance en soi et diminuent artificiellement la sensation de fatigue.

 

LES RISQUES: Hypertension artérielle ; trouble du rythme cardiaque ; modification du psychisme ; effet d'accoutumance et de dépendance ; état de grande excitation ; agressivité...

 

Note: L'angalis Tom Simpson est mort sur les pents du Mont Ventoux lors du Tour de France 1967, suite aux effets combinés des amphétamines et d'une déshydratation prnoncée.

 

 

 

LES NARCOTIQUES  :

Les narcotiques comprennent les opiacés et les analgésiques de synthèse. Sont extraits des opiacés (dérivés de l'opium) : la morphine, l'héroïne ou la méthadone.

 

Ils sont interdits en compétition.

 

Ces produits provoquent un relâchement musculaire et une diminution de la sensibilité. Ils sont consommés dans le but de repousser le seuil d'apparition de la douleur.

 

LES RISQUES: Dépendance physique et psychologique, accoutumance, dépression respiratoire, diminution du rythme cardiaque, de la capacité de concentration et de la capacité de coordination, trouble du comportement, excitation, aggressivité.

 

 

 

LES CANNABINOÏDES :

Les produits: cannabis, haschich, marijuana.

 

Ils sont interdits en compétition.

 

Le cannabis est inscrit sur la liste des produits interdits en France, et il est maintenu par l'AMA dans le cadre des contrôles "en compétition". Les effets de la consommation cannabique sont variables : légère euphorie accompagnée d'une envie spontanée de rire, légère somnolence. A dose répétée, elle entraîne un désintérêt, une démotivation, une diminution de l'attention et de la concentration. Certaines tâches deviennent difficiles, la perception du temps est perturbée ainsi que la perception visuelle et la mémoire immédiate (ou mémoire de travail). Une consommation régulière entraînera une dépendance psychique. La toxicité du cannabis dépendra beaucoup de la concentration en Delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) que l'on sait variable en fonction de l'origine du produit. Cette substance reste parmi les plus fréquemment détectées lors des contrôles antidopage.

 

Elle constitue un grand danger de contrôle positif en raison de sa période d'élimination très longue de l'organisme (plusieurs semaines). Le cannabis est considéré comme un dopant dans la mesure où c'est un myorelaxant et un anti-douleur. Certains sportifs l'utiliseraient aussi pour lutter contre le stress et l'anxiété avant, pendant et après la compétition, pour augmenter diverses facultés de perception sensorielle (effacer la douleur, euporie..).

 

LES RISQUES: Troubles de la mémoire ; baisse de la vigilance ; perte de la capacité d'apprentissage ; accoutumance voire dépendance ; effets pulmonaires ; accroissement de la sensibilité de l'organisme aux maladies infectieuses ; problèmes vasculaires graves. 

 

 

 

LES GLUCOCORTICOÏDES:

Les produits: cortisone, désonide, fluocortolone, hydrocortisone...

 

Ils sont interdits en compétition.

 

La cortisone est une hormone normalement produite par la partie externe des glandes surrénales (corticosurrénales). Avec l'hydrocortisone (cortisol) dont elle dérive, elle fait partie de la classe des glucocorticoïdes utilisés pour leurs effets anti-inflammatoires, anti-allergiques et euphorisants. Leur utilisation dans la pratique sportive repose sur son action antalgique due à l'effet anti-inflammatoire qui soulage la douleur. Ils entraînent également un effet euphorisant provoquant la surexcitation, ils stimulent la volonté et reculent le seuil de perception de la fatigue au cours de l'effort.

 

LES RISQUES: Fragilisation des tendons et des muscles (avec risque de rupture et de claquage) ; fragilisation des os (fuite de calcium) : risque de fracture de fatigue ; diminution des défenses immunitaires avec des risques d'infections diverses ; rétention d'eau et de sodium avec risques d'oedème ; troubles psychiques et agressivité.

 

Note: Tous les glucocorticoïdes sont interdits lorsqu'ils sont administrés par voie orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale. Une déclaration d'usage doit être remplie par le sportif pour les glucocorticoïdes administrés par voie intra-articulaire, péri-articulaire, prétendineuse, péridurale, intradermique et par inhalation.

 

 

 

L'AMÉLIORATION DU TRANFERT D'OXYGÈNE:

Le dopage sanguin, y compris l'utilisation de produits sangins autologues, homologues ou hétérologues, ou de globules rouges de toute origine. L'amélioration artificielle de la consommation, du transport ou de la libération de l'oxygène, incluant sans s'y limiter les produits chimiques perfluorés, l'éfaproxiral (RSR13) et les produits d'hémoglobine modifiée (par ex. les substituts de sang à base d'hémoglobine, les produits à base d'hémoglobines réticulées) mais excluant la supplémentation en oxygène.

 

Elle est interdite en et hors compétition.

 

 

 

LA MANIPULATION PHYSIQUE ET CHIMIQUE:

La falsification, ou la tentative de falsification, dans le but d'altérer l'intégrité et la validité des échantillons recueillis lors des CAD est interdite. Cette catégorie comprend, sans s'y limiter, la cathétérisation, la substitution et/ou l'altération de l'urine. Les perfusons intraveineuses sont interdites, sauf celles reçues légitimement dans le cadre d'admissions hospitalières ou lors d'examens cliniques.

 

Elle est interdite en et hors compétition.

 

 

 

LE DOPAGE GÉNÉTIQUE:

Le transfert de cellules ou d'éléments génétiques (par ex. ADN, ARN), l'utilisation d'agents pharmacologiques ou biologiques modulant l'expression génétique.

 

Elle est interdite en et hors compétition.

 

 

 

L' ALCOOL (ÉTHANOL):

L'alcool est interdit en compétition seulement dans un certain nombre de sports tels que l'automobile, le motocyclisme, aéronautique, billard, karaté, ski, pentathlon, tir à l'arc, quilles..Le seul de violation est de 0,10G/litre.

 

LES RISQUES: Dépression du système nerveux central ; accoutumance et dépendance ; détérioration des facultés psychomotrices.

 

 

 

LES BÊTA-BLOQUANTS:

Les bêta-bloquants sont des médicaments qui régulent et ralentissent le rythme cardiaque. Ils sont utilisés dans certains sports comme anti-stress. Ils limitent aussi les tremblements des extrémités. À moins d'indication contraire, les bêta-bloquants sont interdits en compétition seulement, dans les sports suivants : Aéronautique (FAI), Automobile (FIA), Billard (WCBS), Bobsleigh (FIBT), Boules (CMSB), Bridge (FMB), Curling (WCF), Gymnastique (FIG), Lutte (FILA), Pentathlon moderne (UIPM), Quilles (FIQ), Tir (ISSF), Tir à l'arc (FITA), Voile (ISAF).

 

LES RISQUES: Troubles du rythme cardiaque ; dépression psychique ; impuissance sexuelle si utilisation répétée.

 

 Note: la créatine ne fait pas partie des listes de substance sinterdites, pendant longtemps interdite à la vente en France, elle est considérée comme un complément alimentaiare, mais elle augmenterait les risques de déchirures musculaires et de cancers.

 

 

 

A propos de la liste des substances et procédés interdits 

 

En France, l'usage de produits ou procédés dopants est constaté, dans un prélèvement biologique, généralement urinaire ou sanguin, par la présence d'une substance ou l'utilisation d'un procédé figurant sur une liste définie par arrêté interministériel. La loi précise que la liste est la même pour tous les sports. [...] En pratique, la liste applicable en France est désormais celle établie par l' AMA, puisque le groupe de suivi de la convention du Conseil de l' Europe a pris le parti de systématiquement adopter la liste de l' AMA, dont on peut observer qu'elle n'est pas la même pour tous les sports. 

 

 

 

Programme de surveillance relatif à certaines substances

 

L'agence mondiale antidopage (AMA) a mis en place un programme de surveillance afin d'observer les comportements en rapport à certaines substances ou procédés. Ceci va permettre de travailler en conséquence pour statuer sur telle ou telle conduite dopante ou encore certains cas de mésusage.

 

 

 

Procédure d'adoption de la liste

 

Les substances dopantes et les méthodes de dopage interdites figurent sur une liste qui répond à une double préoccupation de protection de la santé des sportifs d'une part, et de l'esprit et l'éthique sportif, d'autre part. 

 

La France reconnaît la liste de référence des classes pharmacologiques de substances et de procédés dopants interdits, révisée et adoptée par le Groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l'Europe. Cette convention a été adoptée le 16 novembre 1989 et publiée, par décret n°91-274 du 13 mars 1991, au Journal officiel de la République française du 16 mars 1991.

 

La liste des substances dopantes et méthodes de dopage interdites reprend celle proposée par le Comité international olympique (CIO) et l'Agence mondiale antidopage (AMA), et adoptée par les fédérations sportives internationales. Cette liste est élaborée et proposée par l'AMA. Les sportifs ayant eu recours au dopage sont sanctionnés par les instances disciplinaires sportives telles que les commissions disciplinaires des fédérations françaises et l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD).

 

 

 

s interdits




Liste indicative des spécialités pharmaceutiques françaises contenant des substances interdites et/ou soumises à certaines restrictions dans le cadre de la réglementation contre le dopage

Sur cette liste figurent en lettres majuscules le nom commercial du médicament et en lettres minuscules le nom du principe actif interdit.

Lorsque vous recherchez un nom commercial de spécialité dans cette liste, trois cas peuvent se présenter :

1er cas : il ne figure pas la mention (PM) (PM = Prescription Médicale) à côté du nom commercial du médicament : le médicament est strictement interdit.

2ème cas : il figure la mention (PM) à côté du nom commercial du médicament : le médicament est autorisé mais peut nécessiter une notification écrite en fonction du règlement de l’autorité compétente.

3ème cas : il figure la mention (PM OBLIGATOIRE) à côté du nom commercial du médicament : le médicament est autorisé à la condition expresse que son utilisation soit préalablement notifiée par écrit par un médecin (cas du salbutamol en inhalation, salmétérol en inhalation, terbutaline en inhalation, insuline et analogue de l’insuline).

A côté du nom du principe actif se trouve entre parenthèses, en caractère gras italique, la classe de substances à laquelle est rattachée la spécialité concernée. Ces classes sont identifiées par les codes suivants :

I. Classes de substances interdites Code
A. Stimulants IA
B. Narcotiques IB
C. Agents anabolisants IC
D. Diurétiques ID
E. Hormones peptidiques, substances mimétiques et analogues IE

II. Méthodes interdites
A. Dopage sanguin IIA
B. Manipulation pharmacologique, chimique et physique

III. Classes de substances soumises à certaines restrictions
A. Alcool
B. Cannabinoïdes
C. Anesthésiques locaux IIIC
D. Corticostéroïdes IIID
E. Bêta-bloquants IIIE

 

SPECIALITES principes actifs

ACÉBUTOLOL BAYER acébutolol (IIIE)

ACEBUTOLOL BIOGARAN acébutolol (IIIE)

ACÉBUTOLOL EG acébutolol (IIIE)

ACEBUTOLOL GNR acébutolol (IIIE)

ACEBUTOLOL MERCK acébutolol (IIIE)

ACÉBUTOLOL RPG acébutolol (IIIE)

ACÉBUTOLOL-RATIOPHARM acébutolol (IIIE)

ACIDRINE (PM)  myrtécaïne (IIIC)

ACTIFED pseudoéphédrine (IA)

ACTIFED JOUR ET NUIT phénylpropanolamine (IA)

ACTISKENAN morphine (IB)

ACTRON caféine (IA)

ACUILIX hydrochlorothiazide (ID)

ADRÉNALINE AGUETTANT épinéphrine (IA)

ADRÉNALINE B BRAUN épinéphrine (IA)

ADRÉNALINE COOPER épinéphrine (IA)

ADRÉNALINE MERAM épinéphrine (IA)

ADRÉNALINE RENAUDIN épinéphrine (IA)

ADREXAN propranolol (IIIE)

AFTAGEL (PM) lidocaïne (IIIC)

AIROMIR AUTOHALER (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

ALDACTAZINE spironolactone (ID), altizide (ID)

ALDACTONE spironolactone (ID)

ALDALIX furosémide (ID), spironolactone (ID)

ALEPSAL caféine (IA)

ALGÉSAL SURACTIVÉ (PM) myrtécaïne (IIIC)

ALPHACAÏNE-N (PM) articaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

ALPHACAÏNE-SP (PM) articaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

ALTIM (PM) cortivazol (IIID)

ALTIZIDE SPIRONOLACTONE RPG spironolactone (ID), altizide (ID)

AMIDAL (PM) amyléine (IIIC)

AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE RPG hydrochlorothiazide (ID)

AMPECYCLAL heptaminol (IA)

AMYGDOL (PM) amyléine (IIIC)

AMYGDOSPRAY (PM) tétracaïne (IIIC)

ANAHELP épinéphrine (IA)

ANAKIT épinéphrine (IA)

ANDRACTIM androstanolone (IC)

ANDROTARDYL testostérone (IC)

ANGICALM (PM) tétracaïne (IIIC)

ANTALYRE synéphrine (IA)

ANTIGRIPPINE A L'ASPIRINE ETAT GRIPPAL caféine (IA)

ANTI-HÉMORROÏDAIRES CASSENNE (pommade rectale) (PM) cinchocaïne (IIIC) , hydrocortisone (IIID)

ANTI-HÉMORROÏDAIRES CASSENNE (suppositoire) benzocaïne (IIIC) , hydrocortisone (IIID)

ANTISEPTIQUE CALMANTE (PM) procaïne (IIIC)

APHTORAL (PM) tetracaïne (IIIC)

ARKOGELULES KOLA caféine (IA)

ARIMIDEX anastrozole (IE)

AROMASINE exemestane (IE)

ARTEX tertatolol (IIIE)

ASMASAL CLICKHALER (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

ASPROACCEL caféine (IA)

ATÉNOLOL BAYER aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL BIOGARAN aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL EG aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL G GAM aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL GNR aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL MERCK aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL MSD aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL RATIOPHARM aténolol (IIIE)

ATÉNOLOL RPG aténolol (IIIE)

AURIGOUTTE (PM) lidocaïne (IIIC)

AVENOC (PM) amyléine (IIIC)

AVENOC (pommade rectale) (PM) amyléine (IIIC)

AVLOCARDYL propranolol (IIIE)

AVLOCARDYL LP propranolol (IIIE)

AZERTY nalbuphine (IB)

AZOPT brinzolamide (ID)

 

B.A.L. butacaïne (IIIC)

BAUME MIRIGA procaïne (IIIC)

BAUME DE DENTITION THOMAS (PM) butoforme (IIIC)

BENEMIDE probénécide (IIB)

BENTOS béfunolol (IIIE)

BEROTEC fénotérol (IC)

BÊTA-ADALATE aténolol (IIIE)

BÉTAGAN lévobunolol (IIIE)

BÉTANOL métipranolol (IIIE)

BETATOP aténolol (IIIE)

BETNESOL (comprimé effervescent, solution injectable, solution rectale) bétaméthasone (IIID)

BETNEVAL BUCCAL bétaméthasone (IIID)

BETOPTIC bétaxolol (IIIE)

BIGONIST buséréline (IE)

BIODICAÏNE (PM) lidocaïne (IIIC)

BIODICAÏNE ADRENALINEE (PM) épinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

BIODICAÏNE NORADRENALINEE (PM) norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

BIOTONE caféine (IA)

BIPRETERAX indapamide (ID)

BIPHEDRINE AQUEUSE éphédrine (IA)

BREVIBLOC esmolol (IIIE)

BRIAZIDE hydrochlorothiazide (ID)

BRICANYL 0,5 mg/ml (solution injectable) terbutaline (IA, IC)

BRICANYL 250 microgrammes/dose (aérosol) (PM OBLIGATOIRE) terbutaline (IA, IC)

BRICANYL 5 mg/2 ml (solution pour nébuliseur) (PM OBLIGATOIRE) terbutaline (IA, IC)

BRICANYL LP terbutaline (IA, IC)

BRICANYL TURBUHALER (PM OBLIGATOIRE) terbutaline (IA, IC)

BRONCHODERMINE (PM) amyléine (IIIC)

BRONCHODUAL fénotérol (IC)

BRONCORINOL ÉTATS GRIPPAUX pseudoéphédrine (IA)

BRONCORINOL MAUX DE GORGE (PM) tétracaïne (IIIC)

BRONCORINOL RHINITES (gélule) pseudoéphédrine (IA)

BRONCORINOL RHUME pseudoéphédrine (IA)

BUCANEST SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) articaïne (IIIC)

BUCCAWALTER (PM) lidocaïne (IIIC)

BUCCOTHYMOL (PM) lidocaïne (IIIC)

BUPIVACAÏNE ADRÉNALINE AGUETTANT (PM) bupivacaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

BUPIVACAÏNE AGUETTANT (PM) bupivacaïne (IIIC)

BUPIVACAÏNE AGUETTANT POUR RACHIANESTHÉSIE (PM) bupivacaïne (IIIC)

BUPIVACAÏNE B BRAUN (PM) bupivacaïne (IIIC)

BUPIVACAÏNE DAKOTA PHARM (PM) bupivacaïne (IIIC)

BUPIVACAÏNE QUALIMED (PM) bupivacaïne (IIIC)

BURINEX bumétanide (ID)

BUVENTOL EASYHALER (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

 

CAFÉINE AGUETTANT caféine (IA)

CAFÉINE COOPER caféine (IA)

CAMPHOPNEUMINE (PM) amyléine (IIIC)

CANTALENE tétracaïne (IIIC)

CAPTÉA hydrochlorothiazide (ID)

CARBOCAÏNE mépivacaïne (IIIC)

CARDENSIEL bisoprolol (IIIE)

CARDIOCOR bisoprolol (IIIE)

CARPILO cartéolol (IIIE)

CARTÉOL cartéolol (IIIE)

CÉBÉSINE (PM) oxybuprocaïne (IIIC)

CÉFALINE HAUTH caféine (IA)

CÉFALINE-PYRAZOLÉ À LA NORAMIDOPYRINE caféine (IA)

CÉLECTOL céliprolol (IIIE)

CÉLESTAMINE bétaméthasone (IIID)

CÉLESTÈNE (usage local) (PM) bétaméthasone (IIID)

CÉLESTÈNE (usage systémique) bétaméthasone (IIID)

CÉLESTÈNE CHRONODOSE (usage local) (PM) bétaméthasone (IIID)

CÉLESTÈNE CHRONODOSE (usage systémique) bétaméthasone (IIID)

CÉPHYL caféine (IA), strychnine (IA)

CÉQUINYL pseudoéphédrine (IA)

CÉTAFÉINE caféine (IA)

CHLORHYDRATE D’AMILORIDE-HYDROCHLOROTHIAZIDE RPG amiloride (ID), hydrochlorothiazide (ID)

CHLORHYDRATE D’ISOPRÉNALINE B. BRAUN isoprénaline (IA)

CHLORHYDRATE DE BUPIVACAÏNE DAKOTA PHARM (PM) bupivacaïne (IIIC)

CHLORHYDRATE DE LIDOCAÏNE B. BRAUN lidocaïne (IIIC)

CIBADREX hydrochlorothiazide (ID)

CIRKAN À LA PREDNACINOLONE (suppositoire) désonide (IIID), lidocaïne (IIIC)

CITANEST (PM) prilocaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

CITANEST 4A (PM) prilocaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

CLAFORAN 1g IM lidocaïne (IIIC) (anesthésique contenu dans le solvant)

CLARADOL CAFÉINE caféine (IA)

CLARINASE REPETABS pseudoéphédrine (IA)

CLOMID clomifène (IE)

CO-RENITEC hydrochlorothiazide (ID)

COAPROVEL hydrochlorothiazide (ID)

CODETRICINE VITAMINE C SANS SUCRE (PM) tétracaïne (IIIC)

CODOTUSSYL MAUX DE GORGE (PM) lidocaïne (IIIC)

COKENZEN hydrochlorothiazide (ID)

COLCHIMAX morphine (IB)

COLLU-BLACHE (PM) oxybuprocaïne (IIIC)

COLLUCTYL (PM) lidocaïne (IIIC)

COLLUDOL (PM) lidocaïne (IIIC)

COLLUNIUM (PM) amyléine (IIIC)

COLLUSTAN (PM) amyléine (IIIC)

COLOFOAM hydrocortisone (IIID)

COMBIVENT (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

COMPLEXE LEHNING N° 99 caféine (IA)

CORAMINE GLUCOSE nicéthamide (IA)

CORGARD nadolol (IIIE)

CORTANCYL prednisone (IIID)

CORTISONE ROUSSEL cortisone (IIID)

COSOPT dorzolamide (ID), timolol (IIIE)

COTAREG hydrochlorothiazide (ID)

CRYOSPRAY (PM) cryofluorane (IIIC)

CRYOTEST MENTHE (PM) cryofluorane (IIIC)

CYCLOTÉRIAM cyclothiazide (ID), triamtérène (ID)

 

DACRYNE synéphrine (IA)

DACRYOBORALINE synéphrine (IA)

DACRYOSEPTIL synéphrine (IA)

DANATROL danazol (IC)

DÉBRUMYL heptaminol (IA)

DÉCADRON dexaméthasone (IIID)

DÉCAPEPTYL triptoréline (IE)

DECTANCYL (suspension injectable) (PM) dexaméthasone (IIID)

DECTANCYL (comprimé) dexaméthasone (IIID)

DEFILTRAN acétazolamide (ID)

DELIPROCT (pommade) (PM) cinchocaïne (IIIC), prednisolone (IIID)

DELIPROCT (suppositoire) cinchocaïne (IIIC), prednisolone (IIID)

DELTAZINE ADRENALINEE (PM) épinéphrine (IA), articaïne (IIIC)

DELTAZINE SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) épinéphrine (IA), articaïne (IIIC)

DENORAL (comprimé) phénylpropanolamine (IA)

DENTOBAUME (PM) amyléine (IIIC)

DÉPO-MÉDROL (usage local) (PM) méthylprednisolone (IIID)

DÉPO-MÉDROL (usage systémique) méthylprednisolone (IIID)

DEPRENYL sélégiline (IA)

DERMACHROME (PM) lidocaïne (IIIC)

DETENSIEL bisoprolol (IIIE)

DEVITASOL ARSENICAL (PM) lidocaïne (IIIC)

DEXAMÉTHASONE QUALIMED (PM) dexaméthasone (IIID)

DIABÈNE strychnine (IA)

DIAMOX acétazolamide (ID)

DICAGEL (PM) lidocaïne (IIIC)

DIGAOL timolol (IIIE)

DIPROSTÈNE bétaméthasone (IIID)

DOBUTREX dobutamine (IA)

DOLI RHUME pseudoéphédrine (IA)

DOLODENT (PM) amyléine (IIIC)

DOLOSAL péthidine (IB)

DOPAMINE LUCIEN dopamine (IA)

DOPAMINE FABRE dopamine (IA)

DOPAMINE NATIVELLE dopamine (IA)

DRAGÉES VAUBAN (PM) lidocaïne (IIIC)

DRILL (pastille) (PM) tétracaïne (IIIC)

DRILL CITRON MENTHE (pastille) (PM) tétracaïne (IIIC)

DRILL MAUX DE GORGE (PM) tétracaïne (IIIC)

DRILL MIEL ROSAT (PM) tétracaïne (IIIC)

DRILL RHINITES pseudoéphédrine (IA)

DRILL SANS SUCRE (PM) tétracaïne (IIIC)

DUACIDAN (PM) butoforme (IIIC)

DULCIDRINE synéphrine (IA)

DURANEST (PM) étidocaïne (IIIC)

DURANEST ADRÉNALINE (PM) étidocaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

DUROGESIC fentanyl (IB)

DYNEXAN (PM) lidocaïne (IIIC)

DYSPNÉ-INHAL épinéphrine (IA)

 

ECAZIDE hydrochlorothiazide (ID)

EFFORTIL étiléfrine (IA)

EFRYL ÉTAT GRIPPAL phénylpropanolamine (IA)

EFRYL RHINITE pseudoéphédrine (IA)

ELENOL (PM) amyléine (IIIC)

ELIXIR CAFÉINE caféine (IA)

ELIXIR PARÉGORIQUE GIFRER morphine (IB)

ELIXIR PARÉGORIQUE LIPHA morphine (IB)

ELUDRIL COLLUTOIRE (PM) tétracaïne (IIIC)

ÉLUSANES MATÉ caféine (IA)

ÉLUSANES STARPHYT caféine (IA)

ÉLUSANES THÉ VERT caféine (IA)

EMLA (PM) lidocaïne (IIIC), prilocaïne (IIIC)

EMLAPATCH (PM) lidocaïne (IIIC), prilocaïne (IIIC)

ENANTONE leuproréline (IE)

ENTOCORT budésonide (IIID)

ENZYMYCINE SPRAY (PM) tétracaïne (IIIC)

EPHEDROÏDE 3 éphédrine (IA)

EPREX érythropoïétine (IE)

ERGIX MAL DE GORGE (PM) lidocaïne (IIIC)

ESIDREX hydrochlorothiazide (ID)

EUBINE oxycodone (IB)

EURELIX LP pirétanide (ID)

EVISTA raloxifène (IE)

EXIDOL caféine (IA)

EXOLISE caféine (IA)

 

FARESTON torémifène (IE)

FEMARA létrozole (IE)

FENTANYL DAKOTA PHARM fentanyl (IB)

FENTANYL-JANSSEN fentanyl (IB)

FENTANYL PANPHARMA fentanyl (IB)

FENTANYL QUALIMED fentanyl (IB)

FERVEX RHUME phénylpropanolamine (IA)

FITONIC caféine (IA)

FINIDOL caféine (IA)

FLUDEX indapamide (ID)

FLUMACH spironolactone (ID)

FORADIL formotérol (IC)

FORTAL pentazocine (IB)

FORTZAAR hydrochlorothiazide (ID)

FOZIRÉTIC hydrochlorothiazide (ID)

FRILJET (PM) cryofluorane (IIIC)

FUROSÉMIDE BIOGARAN furosémide (ID)

FUROSÉMIDE DAKOTA PHARM furosémide (ID)

FUROSÉMIDE IREX  furosémide (ID)

FUROSEMIDE LAVOISIER furosémide (ID)

FUROSÉMIDE RPG furosémide (ID)

FUROSÉMIDE-RATIOPHARM furosémide (ID)

FUROSÉMIDE RENAUDIN furosémide (ID)

 

GAOPTOL timolol (IIIE)

GÉLUMALINE caféine (IA)

GENOTONORM somatotropine (IE)

GENOTONORM 16 UI AVEC CONSERVATEUR somatotropine (IE)

GENOTONORM KABIVIAL somatotropine (IE)

GINKOR FORT heptaminol (IA)

GINKOR PROCTO (PM) butoforme (IIIC)

GLAUCADRINE épinéphrine (IA)

GLOTTYL (PM) amyléine (IIIC)

GONADOTROPHINE CHORIONIQUE ENDO gonadotrophine chorionique (IE)

GONAL-F follitropine (IE)

GRANOCYTE lénograstime (IIA)

GURONSAN caféine (IA)

GUTRON midodrine (IA)

GYNERGÈNE CAFÉINE caféine (IA)

 

HÉMIPRALON LP propranolol (IIIE)

HEPT-A-MYL heptaminol (IA)

HEXAPNEUMINE phényléphrine (IA)

HEXATRIONE (usage local) (PM) triamcinolone (IIID)

HEXOMÉDINE COLLUTOIRE (PM) tétracaïne (IIIC)

HOMEODOSE POMMADE (PM) butoforme (IIIC)

HUMEX FOURNIER (gélule) phénylpropanolamine (IA)

HUMEX FOURNIER RHUME pseudoéphédrine (IA)

HYALURORECTAL (PM) amyléine (IIIC)

HYDROCORTANCYL (comprimé) prednisolone (IIID)

HYDROCORTANCYL (suspension injectable) (PM) prednisolone (IIID)

HYDROCORTISONE LEURQUIN hydrocortisone (IIID)

HYDROCORTISONE ROUSSEL (comprimé, poudre pour solution injectable) hydrocortisone (IIID)

HYDROCORTISONE ROUSSEL (suspension injectable) (PM) hydrocortisone (IIID)

HYDROCORTISONE UPJOHN hydrocortisone (IIID)

HYTACAND hydrochlorothiazide (ID)

HYZAAR hydrochlorothiazide (ID)

 

IBIS crème (PM) lidocaïne (IIIC)

INDAPAMIDE BIOGARAN indapamide (ID)

INDAPAMIDE MERCK indapamide (ID)

INSULINE ACTRAPID 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ACTRAPID HM 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ACTRAPID NOVOLET 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ACTRAPID PENFILL 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE HUMALOG MIX (25 et 50) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE HUMALOG MIX PEN (25 et 50) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE HUMALOG-PEN 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE HUMALOG 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE INSULATARD NPH 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSULATARD NPH NOVOLET 300 UI/3ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSULATARD NPH PENFILL 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSUMAN BASAL POUR OPTIPEN 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSUMAN COMB POUR OPTIPEN (15, 25 et 50) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSUMAN INFUSAT POUR POMPES 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE INSUMAN RAPIDE POUR OPTIPEN 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE LILLYPEN PROFIL (20 et 30) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE LILLYPEN PROTAMINE ISOPHANE NPH 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE LILLYPEN RAPIDE 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE LISPRO HUMALOG 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE LISPRO HUMALOG-HUMAJECT 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) analogue de l’insuline (IE)

INSULINE MIXTARD 30 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE MIXTARD NOVOLET (10, 20, 30, 40 et 50) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE MIXTARD PENFILL (10, 20, 30, 40 et 50) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE MONOTARD 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ORGASULINE 30/70 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ORGASULINE NPH 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ORGASULINE RAPIDE 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE ULTRATARD 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE NPH PEN 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE PROFIL (20 et 30) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE PROFIL PEN (20 et 30) 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE PROTAMINE ISOPHANE 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE PROTAMINE ISOPHANE NPH 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE RAPIDE 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE ZINC 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE UMULINE ZINC COMPOSE 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSULINE VELOSULINE HM 100 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

INSUMAN RAPIDE 40 UI/ml (PM OBLIGATOIRE) insuline (IE)

ISOBAR méthyclothiazide (ID), triamtérène (ID)

ISUPREL isoprénaline (IA)

 

KAPANOL LP morphine (IB)

KENACORT RETARD (usage local) (PM) triamcinolone (IIID)

KENACORT RETARD (usage systémique) triamcinolone (IIID)

KÉRATYL nandrolone (IC)

KERLONE bétaxolol (IIIE)

KESSAR tamoxifène (IE)

KOLA ASTIER caféine (IA)

KOLA BOIRON caféine (IA)

KORETIC hydrochlorothiazide (ID)

KREDEX carvédilol (IIIE)

 

L 25 LEHNING épinéphrine (IA)

L 28 LEHNING épinéphrine (IA)

LAMALINE caféine (IA), morphine (IB)

LASILIX furosémide (ID)

LASILIX FAIBLE furosémide (ID)

LASILIX RETARD furosémide (ID)

LASILIX SPÉCIAL furosémide (ID)

LENTARON formestane (IE)

LEUCOMAX molgramostime (IIA)

LEVOBUNOLOL ALCON levobunolol (IIIE)

LIDOCAÏNE ADRÉNALINE AGUETTANT (PM) lidocaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

LIDOCAÏNE AGUETTANT (PM) lidocaïne (IIIC)

LIDOCAÏNE RENAUDIN (PM) lidocaïne (IIIC)

LODOZ hydrochlorothiazide (ID), bisoprolol (IIIE)

LOGIMAX métoprolol (IIIE)

LOGIRÈNE amiloride (ID), furosémide (ID)

LOGROTON chlortalidone (ID), métoprolol (IIIE)

LOPRESSOR métoprolol (IIIE)

LOPRESSOR LP métoprolol (IIIE)

LUCIDRIL méclofénoxate (IA)

LUCRIN leuproréline (IE)

LUMITENS xipamide (ID)

LUTRELEF gonadoréline (IE)

LYSOFON (comprimé à sucer) (PM) tétracaïne (IIIC)

 

MANNITOL (injectable) mannitol (ID)

MARCAÏNE (PM) bupivacaïne (IIIC)

MARCAÏNE ADRÉNALINE (PM) bupivacaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

MARCAÏNE RACHIANESTHÉSIE (PM) bupivacaïne (IIIC)

MAXAIR AUTOHALER pirbutérol (IC)

MAXICAÏNE (PM) paréthoxycaïne (IIIC)

MAXOMAT somatotropine (IE)

MEDIATOR benfluorex (IA)

MÉDROL méthylprednisolone (IIID)

MENOGON ménotropine (IE)

MERCALM caféine (IA)

MÉSOCAÏNE (injection intraveineuse) lidocaïne (IIIC)

MÉSOCAÏNE (injection locale) (PM) lidocaïne (IIIC)

MÉTASPIRINE caféine (IA)

MÉTHADONE CHLORHYDRATE AP-HP méthadone (IB)

MÉTHYLPRÉNISOLONE DAKOTA PHARM méthylprednisolone (IIID)

METHYLPREDNISOLONE QUALIMED méthylprednisolone (IIID)

MÉTOPROLOL G GAM métoprolol (IIIE)

MÉTOPROLOL RPG métoprolol (IIIE)

MIGRALGINE caféine (IA)

MIGWELL caféine (IA)

MIKELAN cartéolol (IIIE)

MODAMIDE amiloride (ID)

MODIODAL modafinil (IA)

MODUCREN amiloride (ID), hydrochlorothiazide (ID), timolol (IIIE)

MODURÉTIC amiloride (ID), hydrochlorothiazide (ID)

MORPHINE AGUETTANT SANS CONSERVATEUR morphine (IB)

MORPHINE COOPER morphine (IB)

MORPHINE COOPER SANS CONSERVATEUR morphine (IB)

MORPHINE LAVOISIER SANS CONSERVATEUR morphine (IB)

MORPHINE MERAM morphine (IB)

MORPHINE RENAUDIN morphine (IB)

MOSCONTIN LP morphine (IB)

MUTESA (PM) oxétacaïne (IIIC)

 

NAROPEINE (PM) ropivacaïne (IIIC)

NÉOCITRAN pseudoéphédrine (IA)

NEORECORMON érythropoïétine (IE)

NESTOSYL (PM) benzocaïne (IIIC), butoforme (IIIC)

NEUPOGEN filgrastime (IIA)

NILEVAR noréthandrolone (IC)

NISISCO hydrochlorothiazide (ID)

NOLVADEX tamoxifène (IE)

NORADRENALINE AGUETTANT norépinéphrine (IA)

NORDITROPINE somatotropine (IE)

NORDITROPINE PENSET somatotropine (IE)

NORDITROPINE SIMPLEXX somatropine (IE)

NOVÉSINE (PM) oxybuprocaïne (IIIC)

NUBAIN nalbuphine (IB)

NUROFEN RHUME pseudoéphédrine (IA)

NYOLOL timolol (IIIE)

 

OLMIFON adrafinil (IA)

ONCOTAM tamoxifène (IE)

OPHTIM timolol (IIIE)

OPTALIDON À LA NORAMIDOPYRINE caféine (IA)

ORIMETENE aminoglutéthimide (IE)

OROMÉDINE (PM) tétracaïne (IIIC)

OROSEPTOL LYSOZYME (PM) tétracaïne (IIIC)

OSMOGEL (PM) lidocaïne (IIIC)

OSMOTOL éphédrine (IA)

OTIPAX (PM) lidocaïne (IIIC)

OTOMIDE (PM) lidocaïne (IIIC)

OTORALGYL À LA PHÉNYLÉPHRINE (PM) lidocaïne (IIIC)

OTYLOL éphédrine (IA), procaïne (IIIC), tétracaïne (IIIC)

OXÉOL bambutérol (IA, IC)

OXYBUPROCAÏNE FAURE (PM) oxybuprocaïne (IIIC)

 

PANOTILE (PM) fludrocortisone (IIID), lidocaïne (IIIC)

PANTESTONE testostérone (IC)

PARÉGORIQUE LAFRAN morphine (IB)

PARKIPAN (PM) amyléine (IIIC)

PECTIPAR morphine (IB)

PERCUTAFÉINE caféine (IA)

PERGOTIME clomifène (IE)

PETHIDINE RENAUDIN péthidine (IB)

PHARMAETHYL (PM) cryofluorane (IIIC)

PHARYNGINE À LA VITAMINE C (PM) lidocaïne (IIIC)

PHLEBOCREME (PM) benzocaïne (IIIC)

PHLEBOSUP (PM) benzocaïne (IIIC)

PHYTOTHÉRAPIE BOIRON KOLA caféine (IA)

PILOBLOQ timolol (IIIE)

POLYPIRINE caféine (IA)

POSINE synéphrine (IA)

PRACTAZIN spironolactone (ID), altizide (ID)

PRACTON spironolactone (ID)

PRADICAÏNE CORBADRINE (PM) aptocaïne (IIIC)

PRADICAÏNE SANS VASOCONSTRICTEUR aptocaïne (IIIC)

PRAXINOR cafédrine (IA)

PRÉ-PAR ritodrine (IA)

PRÉCYCLAN bendrofluméthiazide (ID)

PREDNISONE RICHARD prednisone (IIID)

PRÉPARATION H (suppositoire) (PM) butoforme (IIIC)

PRESSICAÏNE A SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) lidocaïne (IIIC)

PRESSICAÏNE FLUID (PM) lidocaïne (IIIC)

PRESSICAÏNE N (PM) norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

PRESSICAÏNE SP (PM) épinéphrine (IA), norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

PRESTOLE hydrochlorothiazide (ID), triamtérène (ID)

PRETERAX indapamide (ID)

PRIMACAÏNE ADRENALINEE (PM) épinéphrine (IA), articaïne (IIIC)

PRINACTIZIDE spironolactone (ID), altizide (ID)

PRINZIDE hydrochlorothiazide (ID)

PROCAÏNE AGUETTANT (PM) procaïne (IIIC)

PROCAÏNE BIOSTABILEX (PM) procaïne (IIIC)

PROCAÏNE LAVOISIER (PM) procaïne (IIIC)

PROCAïNE MERAM (PM) procaïne (IIIC)

PROCTOCORT hydrocortisone (IIID)

PROMINCIL caféine (IA)

PRONTALGINE caféine (IA)

PROPOFAN caféine (IA)

PROPRANOLOL-RATIOPHARM propranolol (IIIE)

PROPRANOLOL-RATIOPHARM LP propranolol (IIIE)

PULMADOL morphine (IB)

PULMOLL (PM) amyléine (IIIC)

PULPARTHROL (PM) butacaïne (IIIC)

PULSTIM gonadoréline (IE)

PURÉGON follitropine (IE)

 

QUINTONINE caféine (IA)

QUOTANE (PM) quinisocaïne (IIIC)

 

R 1406 phénopéridine (IB)

RAPIFEN alfentanil (IB)

RECORMON érythropoïétine (IE)

RECTOQUOTANE (PM) quinisocaïne (IIIC)

RELAXODDI (PM) butacaïne (IIIC)

RHINADVIL pseudoéphédrine (IA)

RHINAMIDE éphédrine (IA)

RHINATUX éphédrine (IA)

RHINO-SULFURYL éphédrine (IA)

RHINUREFLEX pseudoéphédrine (IA)

RHUMAGRIP pseudoéphédrine (IA)

RINUREL phénylpropanolamine (IA)

RINUTAN phénylpropanolamine (IA)

RITALINE méthylphénidate (IA)

ROCÉPHINE IM (500 mg et 1 g) lidocaïne (IIIC) (anesthésique contenu dans le solvant)

RUMICINE caféine (IA)

RUPTON CHRONULES phénylpropanolamine (IA)

 

SAIZEN somatotropine (IE)

SAIZEN EASYJECT somatotropine (IE)

SALBUMOL (comprimé, solution injectable, suppositoire) salbutamol (IA, IC)

SALBUMOL FORT salbutamol (IA, IC)

SANTAHERBA épinéphrine (IA)

SATIVOL strychnine (IA)

SCANDICAÏNE (PM) mépivacaïne (IIIC)

SCANDICAÏNE NORADRENALINE (PM) norépinéphrine (IA), mépivacaïne (IIIC)

SCANDICAÏNE SPECIALE (PM) norépinéphrine (IA), mépivacaïne (IIIC)

SEBRANE RHUME phénylpropanolamine (IA)

SECTRAL acébutolol (IIIE)

SECTRAL ENFANTS acébutolol (IIIE)

SÉDACOLLYRE synéphrine (IA)

SEDAPLAIE (PM) amyléine (IIIC)

SEDAPULPE (PM) procaïne (IIIC)

SÉDASPIR caféine (IA)

SÉDORRHOÏDE (PM) benzocaïne (IIIC)

SÉLÉGILINE BAYER sélégiline (IA)

SELEGILINE BIOGARAN sélégiline (IA)

SÉLÉGILINE G GAM sélégiline (IA)

SELEGILINE LEURQUIN sélégiline (IA)

SELEGILINE MERCK sélégiline (IA)

SELEGILINE RATIOPHARM sélégiline (IA)

SELOKEN métoprolol (IIIE)

SELOKEN LP métoprolol (IIIE)

SEPTANEST ADRENALINEE (PM) épinéphrine (IA), articaïne (IIIC)

SEPTANEST SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) articaïne (IIIC)

SERETIDE DISKUS (PM OBLIGATOIRE) salmétérol (IA, IC)

SEREVENT (poudre et suspension pour inhalation) (PM OBLIGATOIRE) salmétérol (IA, IC)

SEREVENT DISKUS (PM OBLIGATOIRE) salmétérol (IA, IC)

SEVREDOL morphine (IB)

SKENAN LP morphine (IB)

SOLU-MÉDROL méthylprednisolone (IIID)

SOLUDACTONE canrénoate de potassium (ID)

SOLUDÉCADRON (usage local) (PM) dexaméthasone (IIID)

SOLUDÉCADRON (usage systémique) dexaméthasone (IIID)

SOLUPRED prednisolone (IIID)

SOLUTION DE BROMPTON morphine (IB)

SOLUTRICINE TÉTRACAÏNE (PM) tétracaïne (IIIC)

SOPHIDONE LP hydromorphone (IB)

SOPROL bisoprolol (IIIE)

SOTALEX sotalol (IIIE)

SOTALOL G GAM sotalol (IIIE)

SOTALOL MERCK sotalol (IIIE)

SPADETHYL (PM) cryofluorane (IIIC)

SPASMAVÉRINE (suppositoire) (PM) benzocaïne (IIIC)

SPIRONONE spironolactone (ID)

SPIROCTAN spironolactone (ID)

SPIROCTAN MICRONISÉ spironolactone (ID)

SPIROCTAZINE spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE BAYER spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE BIOGARAN spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE EG spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE GNR spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE MERCK spironolactone, altizide (ID)

SPIRONOLACTONE ALTIZIDE RATIOPHARM spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE BIOGARAN spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE EG spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE G GAM spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE GNR spironolactone (ID), altizide (ID)

SPIRONOLACTONE MERCK spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE MICROFINE-RATIOPHARM spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE MSD spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE RATIOPHARM spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE RPG spironolactone (ID)

SPIRONOLACTONE BAYER spironolactone (ID)

SPIRONONE spironolactone (ID)

SPIROPHAR spironolactone (ID)

SPRÉOR (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

STIMU-LH gonadoréline (IE)

STREPSIL LIDOCAÏNE (pastille) (PM) lidocaïne (IIIC)

STREPSILSPRAY LIDOCAÏNE (PM) lidocaïne (IIIC)

SUBUTEX buprénorphine (IB)

SUDAFED pseudoéphédrine (IA)

SUFENTA sufentanil (IB)

SULFAGARGYL (PM) lidocaïne (IIIC)

SUP-RHINITE phényléphrine (IA)

SUPPOMALINE caféine (IA)

SUPREFACT buséréline (IE)

SUREPTIL heptaminol (IA)

SYNACTHÈNE tétracosactide (IE)

SYNACTHÈNE RETARD tétracosactide (IE)

SYNAREL nafaréline (IE)

SYNCORTYL désoxycortone (IIID)

 

TAMOFÈNE tamoxifène (IE)

TAMOXIFÈNE BAYER tamoxifène (IE)

TAMOXIFÈNE BIOGARAN tamoxifène (IE)

TAMOXIFÈNE MERCK tamoxifène (IE)

TAMOXIFÈNE RATIOPHARM tamoxifène (IE)

TÉALINE caféine (IA)

TEMGÉSIC buprénorphine (IB)

TENORDATE aténolol (IIIE)

TÉNORÉTIC aténolol (IIIE), chlortalidone (ID)

TÉNORMINE aténolol (IIIE)

TENSIONORME bendrofluméthiazide (ID)

TENSTATEN ciclétanine (ID)

TESTOSTÉRONE HEPTYLATE THÉRAMEX testostérone (IC)

TETRACAÏNE FAURE (PM) tetracaïne (IIIC)

THÉINOL caféine (IA)

TIMABAK timolol (IIIE)

TIMACOR timolol (IIIE)

TIMOLOL ALCON timolol (IIIE)

TIMOLOL BAYER timolol (IIIE)

TIMOLOL CHAUVIN timolol (IIIE)

TIMOLOL G GAM timolol (IIIE)

TIMOPTOL timolol (IIIE)

TIMOPTOL-LP timolol (IIIE)

TIMPILO (2 et 4) timolol (IIIE)

TITANORÉÏNE (crème) (PM) lidocaïne (IIIC)

TONACTIL caféine (IA)

TONISAN caféine (IA)

TOPEX benzocaïne (IIIC)

TRANDATE labétalol (IIIE)

TRANSMER éphédrine (IA)

TRASICOR oxprénolol (IIIE)

TRASICOR RETARD oxprénolol (IIIE)

TRASITENSINE chlortalidone (ID), oxprénolol (IIIE)

TRAUMALGYL (PM) lidocaïne (IIIC)

TRIAMINIC phénylpropanolamine (IA)

TRINITRINE CAFÉINE DUBOIS caféine (IA)

TRONOTHANE (PM) pramocaïne (IIIC)

TRUSOPT dorzolamide (ID)

TYRCINE (PM) tétracaïne (IIIC)

TYROTHRICINE DEBAR (PM) amyléine (IIIC)

TYROTRICYL (PM) tétracaïne (IIIC)

 

UBISTESIN ADRENALINEE (PM) épinéphrine (IA), articaïne (IIIC)

ULTIVA rémifentanil (IB)

ULTRAPROCT (pommade) (PM) cinchocaïne (IIIC), fluocortolone (IIID)

ULTRAPROCT (suppositoire) cinchocaïne (IIIC), fluocortolone (IIID)

UMATROPE somatotropine (IE)

UVICOL synéphrine (IA)

 

VASOBRAL caféine (IA)

VÉGANINE caféine (IA)

VENTODISKS (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

VENTOLINE (sirop, solution injectable) salbutamol (IA, IC)

VENTOLINE (suspension et solution pour inhalation) (PM OBLIGATOIRE) salbutamol (IA, IC)

VICKS RHUME pseudoéphédrine (IA)

VISKALDIX clopamide (ID), pindolol (IIIE)

VISKEN pindolol (IIIE)

VISKEN-QUINZE pindolol (IIIE)

VOCADYS (PM) lidocaïne (IIIC)

 

WYTENS hydrochlorothiazide (ID), bisoprolol (IIIE)

 

XATEN aténolol (IIIE)

XOGEL (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCAÏNE (gel urétral à 2%, solutions à 0,5%, 2% et 5%) (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCAÏNE 5% À LA NAPHTAZOLINE (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCAÏNE 5% NÉBULISEUR (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCAÏNE ADRÉNALINE (1 et 2%) (PM) lidocaïne (IIIC), épinéphrine (IA)

XYLOCAÏNE POUR RACHIANESTHÉSIE (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCAÏNE VISQUEUSE (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLOCARD 5% lidocaïne (IIIC)

XYLOCARD INTRAVEINEUX 100 mg/5 ml lidocaïne (IIIC)

XYLOCONTACT (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLONOR (PM) lidocaïne (IIIC)

XYLONOR NORADRENALINE (PM) norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

XYLONOR SPECIAL (PM) épinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

XYLOROLLAND ADRENALINE (PM) épinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

XYLOROLLAND NORADRENALINE (PM) norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

XYLOROLLAND SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) lidocaïne (IIIC)

 

YSE caféine (IA)

 

ZESTORETIC hydrochlorothiazide (ID)

ZIACAÏNE (PM) lidocaïne (IIIC)

ZIACAÏNE NORADRENALINE (PM) norépinéphrine (IA), lidocaïne (IIIC)

ZIACAÏNE SANS VASOCONSTRICTEUR (PM) lidocaïne (IIIC)

ZIAGEL (PM) lidocaïne (IIIC)

ZINNAT 750 mg IM lidocaïne (IIIC) (anesthésique contenu dans le solvant)

ZOMACTON somatotropine (IE)

 


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter